RECIT BOLIVIE | La ville de « Sucre »… la cerise sur le gateau !

P1000748 (Copier)

KersuBy Kersu

Ayant dégustés les friandises et gâteaux de Santa Cruz, nous nous dirigeons donc vers la petite sœur de Beyoncé :  Béghin Say, ou béguin c’est, pour les amoureux, j’ai nommé Sucre (à prononcer « soucré » pour les étrangers à la langue de Cerveza Cervantes!)

Capitale constitutionnelle de la Bolivie (info que vous pourrez utiliser pour vous faire mousser dans les soirées mondaines !), Sucre est gentiment perché à 2750 m d’altitude, ce qui en fait une ville d’altitude moyenne pour la Bolivie.

Et une étape idéale pour commencer à s’acclimater à l’altitude avant les hauteurs de l’altiplano.

Nous ressentons le premier jour une légère difficulté à respirer et une fatigue qui vient un peu vite, mais on s’acclimate vite. Tant mieux, car la ville est assez charmante !

A peine posés
à notre hôtel, nous parcourons la ville et tombons sur le marché : un régal de couleurs et de senteurs….

A noter que les marchés en Bolivie sont organisés de façon thématique avec les grandes catégories classiques :

IMG_0932 (Copier)Fruits/Légumes

Viandes : étonnamment, le coin des viandes sent bon ! les viandes sont alléchantes, les stands donnent envie de tailler l’entrecôte et les tenancières la bavette.

IMG_0927 (Copier)Epices et arachides : on craque devant les sacs énormes d’épices de toutes les couleurs, résultat on prend des photos et un sachet de noix de pécan pour la suite de la visite.

Fromages : le fromage sud-américain est à peu près toujours le même, salé avec des trous (Obélix s’y demanderait comment remplir un creu avec des IMG_1099trous !) et un peu dur. Mais nous dénichons un petit stand tenu par une autochtone qui fait du fromage IMG_0946 (Copier)de chèvre frais à en tomber par terre !

Pain. Excellent. La combinaison des 2 derniers stands remplira nos estomacs pour quelques midis !

Les gâteaux… le coin sucré, immanquable pour la ville !

Spécificité du marché de Sucre : un patio IMG_1101 (Copier)entouré de dames vendant des ensaladas de frutas énoooormissimes avec de la  crème, du yaourt et des biscuits. Le tout pour à peine 10 Bolivianos (env 1,50€). Le rêve. On ne se fait pas prier. ☺

Nous passons 2 jours à nous balader dans la ville : les bâtiments sont plutôt beaux, pas mal d’héritage de l’époque coloniale.

Nous en profitons pour avoir notre première expérience couchsurfing !

Qu’est-ce que le couchsurfing : après avoir rempli son profil de voyageur sur le site, on peut contacter des hôtes dans les villes traversées qui peuvent, selon leurs moyens/envie, proposer l’hébergement ou un verre à boire pour partager des bons plans de la ville, ou même se transformer en guide !

Notre premier contact est Chelo, un jeune Bolivien qui fait à Sucre des études… d’ingénieur télécom ! on ne se sent pas dépaysé ! Nous passons une très bonne soirée autour de bières, et nous apprenons un peu mieux à connaître le pays et les bons plans pas cher pour manger dans les environs !

Et nous réussirons au passage à avoir une première indication de Learn&Kiff : si l’on veut faire quelque chose sur le tissage, il faut aller dans les environs de Tarabuco !

P1000783 (Copier)P1000776 (Copier)Sucre étant fait de côtes et de pentes (en proportions égales je dirais 😉 ), nous nous retroussons les mollets et arpentons la ville pour l’observer depuis un magnifique point de vue sur l’ensemble de la ville !

P1000786 (Copier)

Nous visitons, à pas forcé par la guide qui mène la visite d’une main de fer, un couvent franciscain qui se situe juste à côté de cette vue imprenable. La particularité de ce couvent, outre les patios très joliment décorés de roses, est un cèdre vieux de 1400 ans !!! (véridique, vous avez bien lu, 1400 printemps et classé au patrimoine de je-sais-plus-trop-quoi).

P1000792Selon le Guide du Routard que nous avions avec nous, la légende dit qu’en faisant 3 fois le tour de l’arbre par la gauche, on se marie dans l’année, si on fait 3 fois le tour par la droite, on a le droit à 3 vœux !

Ni une ni 2, tel un pari pascalien, je me dis : qui ne tente rien n’a rien !

Je fais mes 3 petits tours… vers la droite. Lily s’amuse en me tançant : ben alors, tu les fais pas par la gauche ? Avec un petit sourire mAlicieux !

Une fois mes tours faits devant les regards étonnés des touristes qui nous accompagnaient, je demande la véracité de la légende du guide du routard à notre guide tout court. Et là elle annonce que 3 tours par la gauche, c’est qu’on va trouver chaussure à son pied, 1 tour à droite on a le droit  un vœu, et 3 tours par la droite, qu’on va se marier… Lily se marre définitivement, je me suis fait eu ! ☺

Nos balades dans les rues de Sucre continuent bon train : on alterne les repas au marché et les repas dans les petits bouis-bouis et restaurants locaux : pour l’équivalent de 2 euros, on peut se faire un déjeuner avec une très bonne soupe et une assiette viande panée / riz / patate / légumes !P1000808 (Copier)

P1000766 (Copier)

Nos pas nous amènent devant l’hôpital et les urgences de la ville : incroyable, nous constatons que les ambulances ne sont ni plus ni moins que des combis VW T2 !! Lily, qui gambadait jusque-là me sort tous les mots de la terre pour prétexter tous les maux de la tête ! Après tous ces jeux de Meaux, j’ai Copé court aux élucubrations de ma Lily : on se trouvera bien un T2 à califourcher plus tard, mais pas une ambulance !

Notre dernier jour à Sucre sera consacré à notre Learn&Kiff tissage : après avoir  glané toutes les infos, nous partons vers Tarabuco, puis vers la communauté de Picili, pour trouver Doña Jesusa avec qui nous passerons une après-midi inoubliable !

IMG_0974 (Copier)Toutes ces journées à se délecter de cette jolie ville auront été accompagnées par des soirées fort sympathiques à faire des apéros avec un couple de Français rencontré à notre hôtel, Cécile et Erwan (que nous saluons chaleureusement au passage !) et un vétéran de l’Amérique du Sud, Claude.

L’heure est alors à continuer notre périple vers Potosi : notre acclimatation aux 2750m de Sucre s’étant passée comme sur des roulettes, nous avançons sereinement vers cette première ville de l’altiplano que nous rencontrons, et qui culmine à pas moins de 4000m d’altitude !

5 Commentaires

  1. Chloé Chloé
    24 octobre 2015    

    J’avais plusieurs trains de retard que je viens enfin de rattraper ! Quel plaisir de vous lire et de vivre vos aventures !
    Alice prête à tout pour un combi et Stéphane toujour positif !!!
    Ne changez pas d’un poil !

  2. lyne lyne
    24 octobre 2015    

    a force de nous faire baver devant les étales généreux des marchés , à quand un learn £ kiff d’une spécialité culinaire bolivienne ???????????????????????
    en attendant je me régale de vos commentaires !!!!

  3. Bonnet Vitoux Bonnet Vitoux
    24 octobre 2015    

    moi qui adore les bonbons et les couleurs, c’est le paradis ici!!!!!

  4. Mendez LeFloch Mendez LeFloch
    30 janvier 2016    

    Coucou les Loulous !!! On espère que tout ce passe bien pour vous et que vous en prenez plein la vue !!! Très chouette votre blog !! Bisous des Pyrénées !!

    • learnandkiff learnandkiff
      9 février 2016    

      Hello Cécile/Erwan!
      Quel plaisir de vous lire 🙂
      on continue de kiffer! J’imagine que la saison bat son plein maintenant, profitez bien, et à je sais pas quand qq part dans le monde! bisous de Colombie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *