RECIT BOLIVIE l La route de la mort… Brrrr….

IMG_1986

Lily

By Lily

 

 

 

La route de la mort. Sincèrement, avec un nom comme ça je me demande bien qui y va.
Ben, les touristes justement…non mais va falloir qu’on (m’)explique !!!

Alors la route de la mort c’est une route d’une soixantaine de kms, serpentant dans les montagnes entre La Paz et la ville de Coroico. Le nom de cette dernière étant certainement une référence au cri de coq poussé en arrivant tellement on est heureux d’être sain et sauf. Je m’égare de quelques sur-interprétations…. Bref.

Cette route était qualifiée comme « la plus dangereuse du monde », avec un nombre d’accidents qui surpasse tous les statistiques. Géographiquement parlant, il faut s’imaginer un ravin d’un coté qui laisse peu de chance pour la chance, et une route qui dépasse de peu la largeur d’une voiture. Forcément, quand des bus doivent se croiser, ça coince.

Heureusement, une nouvelle route a été construite il y a quelques années, beaucoup plus safe. L’ancienne route, dite donc « route de la mort », reste active mais principalement pour les touristes qui la descendent en VTT.

Petit topo-logique : Le périple correspond à 20km de route goudronnée, puis 40km de route en terre/cailloux/caillasse/gravillon/touffe d’herbe, le tout dans un décor de jungle, de fougères humides et de brume mystique. Le tout démarre à plus de 4600m d’altitude (à la recherche de ses globules rouges…), et termine à 1100m d’altitude (une altitude où nous ne sommes pas descendus depuis bientôt deux mois ! ). Je vous laisse faire un petit calcul mathématique pour calculer l’inclinaison moyenne de la la pente, moi ça me fatigue d’avance 🙂
Alors je vais être honnête, et je vais éviter de la faire à l’envers, perso, j’étais pas méga fan. A part conduire un p’tit vélo de ville dans la belle région lyonnaise, ou un vélib à Paris, j’ai pas vraiment le sens du tout terrain. En clair, le deux roues et moi, et ben ça fait trois…

J’ai franchement hésité à lézarder sous la couette pendant que Kersu s’enfilait en solo les 60km de descente, mais finalement, je me suis laissée tentée… L’argument imparable de l’agence nous offrant un tshirt gratuit à la fin du tour m’a convaincue. Ben ouais, un t-shirt de plus alors que j’en ai que 3 dans mon sac, ça fait un sacré complément vestimentaire. Je reste une fille, même à la roots !!!

Allez c’est parti mon kiki. Départ vers 8h dans un minibus avec un couple de Belges très sympas. La bonne nouvelle c’est qu’on est en basse saison, nous ne serons donc que 4+le guide, armés de 6 vélos, donc un de secours.

Après ½h de route, nous arrivons au point de départ. Là il faut plus déconner, on enfile une suuuuuper combinaison top-sexy qui met en valeur toutes les courbes de notre corps.

Petite photo de départ, explication de 2-3 règles de sécurité par le guide, et c’est parti pour…2mètres. Car la chaine du vélo du Belge casse. Pour une fois, ce n’est pas sur nous que ça tombe !!

Il prend le vélo de secours, il ne reste donc pas de rab’ pour celui qui cassera le sien. Connaissant notre propension à la malchance, nous croisons les doigts, et surtout on s’accroche à son guidon pour commencer les premiers 20km de descente.

Comme on est vendredi, il y a peu de circulation, c’est donc plutôt easyto et sympa. Les paysages commencent à être chouettes. Le guide veut ABSOLUMENT nous faire prendre des photos à la c** où on fait la tête du lama avec nos mains, etc etc, on essaye de l’en dissuader mais on ne déconne pas avec ça. Il a des consignes, et on comprend assez vite qu’il va falloir s’y plier sous peine de se faire planter en plein milieu du chemin.

 

Après un encas gargantuesque composé d’une banane, d’une barre de chocolat et d’un coca, et d’un hamburger oeuf (cherchez pas ce qu’il y a à part l’oeuf et le pain, un hamburger oeuf, c’est du pain + un oeuf, et c’est déjà bien !)., nous démarrons la VRAIE route de la mort de 40km.

Alors je pourrais dire, « c’était génial de sentir la vitesse, les cheveux au vent, le plaisir de la descente, le goût du risque, les gravillons qui défilent sous mes roues… » . Tout ça, tout ça.

Dans la vraie vie, c’est très certainement ce qu’ont dû ressentir les 3 autres. Pour ma part, j’étais plutôt cramponnée à mon guidon, et surtout à mes deux freins. Non mais oh, j’ai pas envie de finir dans le fossé moi !

En revanche je peux dire « c’était génial le paysage, les petites fougères sur le bas coté, les gravillons de toutes les couleurs, j’ai pu apprécier la vent dans mes cheveux à chaque fois que je me faisais dépasser par quelqu’un, … » … l’adrénaline, la vraie.

Franchement, la route était très belle, et au moins à mon allure j’ai pu vraiment apprécier le paysage. La voiture nous suivait à petite allure, j’avais vaguement l’impression d’être suivie par la voiture balai du tour de France, mais bon, j’ai quand même réussi à la semer quelques fois, le chauffeur étant désespéré que je m’arrête prendre des photos alors que j’étais déjà la dernière…

 

Kersu était devant avec les deux Belges et ils étaient tous bien gentils de me dire qu’ils appréciaient de se reposer à chaque arrêt pour m’attendre. Mouais 🙂

On va dire que je suis bonne pâte, et que je vais ravaler ma fierté ^^

Quelques cascades, de la brume, des points de vue imprenables. C’était très grandiose, et ça nous change bien de la pollution de la Paz.

Finalement tout s’est bien passé, pas de casse ni de vélo ni d’humain, et une bonne fatigue en arrivant.

A l’arrivée nous sommes à 1000m, nous retrouvons notre souffle, la chaleur, et même les moustiques ! Victoire ! Le couple Belge nous offre gentiment une bière, mazette, quelle plaisir (vous noterez sur la photo que je n’allais pas risquer de sauter et de renverser un seul ml de bière !!) !

Enfin tout ça tout ça c’est bien, mais la récompense de ce ma-gni-fi-que tshirt arrive enfin. Non mais, moi j’ai quand même fait tout ça pour ça, alors je comptais bien dessus:-) !

IMG_2067

Lily

By Lily

3 Commentaires

  1. Bonnet- vitoux Bonnet- vitoux
    29 novembre 2015    

    Vous êtes DINGUES!!!
    tendresse à tous les deux

  2. Léo Léo
    30 novembre 2015    

    ahaahahahaahahah….!! J’adore !!
    Ca valait vraiment le coup pour le tee-shirt ! 😀

  3. Greg Greg
    1 décembre 2015    

    Chacun ton rythme et t’as bien raison Lily !
    N’empêche que j’aurais bien aimé qu’on se tire la bourre avec Kersu ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *