PEROU | Itinéraire, conseils et bons plans pour 1 mois

Macchu Picchu

KersuBy Kersu

 

Cet article se veut avant tout utile, en donnant les bons plans / les écueils à éviter, à l’adresse de toute personne ayant dans l’idée de faire un séjour dans ce magnifique pays qu’est le Pérou.

 

Notre séjour en bref :

Nous sommes arrivés le 25 novembre 2015 depuis Copacabana en bus et sommes repartis le 29 Décembre de l’aéroport de Lima.

Soit 35 jours et 34 nuits.

Cout moyen / jour / pers : entre 42 et 44€ selon les calculs

 

Puno :

Logement : Nous avons dormi au tayka Hostel. 70NS ptit dej inclus.

Les chambres sont vraiment tops, sdb nickel, grand lit confortable.

Nous sommes allés à pied du terminal de bus à l’hotel, ce qui se fait en 10 min avec les gros sacs.

Sinon, c’est 5NS en taxi. Il y a un plan de Puno au terminal.

Restau : Le soir, nous avons mangé au Chifa Shanghai (par hasard, il est dans le guide du routard)

Très bien, copieux, bonne bouffe chinoise.

 

Péninsule de Capachica :

Pour y aller de Puno (45min/1h), suivre les infos du guide du routard (prendre un collectivo au croisement Lampa Costanera)

Plutôt que de passer par une agence, Aller sur le site directement des villes

https://turismocapachica.wordpress.com/

c’est du tourisme communautaire, donc on dort chez l’habitant, les sous sont reversés à la communauté. Possibilité de participer à pas mal d’activités, dont pêche, cuisine, tissage…

Nous avons fait 1 nuit à Ccollpa, et une autre à Chifron.

 

Ile d’Amantani :

Nous y sommes allés depuis Chifron.

D’une façon générale, mieux vaut aller à amantani de cette façon. On y prend des bateaux collectivos à env 5NS par personne. 1h/1h30 de trajet.

L’endroit d’où il faut prendre les bateaux est desservi par tous les motokars taxis de capachica (10min, env 5NS)

Logement : On a dormi chez Eduardo. Bonne adresse, très correcte. Sympa. (depuis l’arrivée du bateau dans le port, monter tout droit, et 5 minutes plus tard, c’est une maison a droite.)

En basse saison, pas besoin de réserver, on viendra vous démarcher à l’arrivée du bateau.

 

Arequipa :

Facile d’accès depuis Juliaca. (nous avons fait capachica->Juliaca en colectivo (45min, qqs NS), puis à l’intérieur de Juliaca, 2/3 NS pour motokar jusqu’au terminal de bus), pui bus Juliaca- Arequipa

Logement : On a dormi a l’hostal Santa Catalina.

Bien, à 40NS pour 2 avec sdb partagée.

Restau : on conseille l’ekoko, rue mercaderes, pour de très bonnes viandes (à prix plus cher évidemment…)

Il y  a aussi le pura fruta qui a un très bon rapport qualité prix, les sandwich sont très bons !)

Les chocolats et bières du shaqsho (orthographe incertaine) sont hyper bons aussi !

Le colibri est pas mal également

Nous conseillons le free walking tour. Pas ouf, mais intéressant !

Et nous déconseillons Sabandia : la ville est absolument inintéressante, et le moulin est ridiculement petit et coûte bien trop cher pour ce que c’est. On ne comprend pas pourquoi le guide du routard met « 2 routards » pour cette ville. Passez votre chemin !

 

Canyon de Colca :

Bus Arequipa->Chivay depuis le term terrestre d’Arequipa jusqu’au terminal de Chivay. Depuis le terminal de chivay, 5/10 minutes de marche jusqu’à plaza de armas.

Logement : Nous avons dormi à Chivay au Sumac Wasi ; correct mais pas d’eau chaude contrairement à ce qui est indiqué.

Restau : Pour manger, Qollawasi (plaza de armas) est bien.

Mais préférer si possible dormir à Yanque. Bella Flora recommandé par le Routard et par des touristes croisés en chemin.

Nous avons fait la forteresse de Chimpa : très bien, mais les indications du routard sont mauvaises ou incomplètes.

Notre périple :

Bus pour Madrigal depuis Chivay à 8h30 (passe par Yanque)

Puis à madrigal 2 possibilités, soit aller par la route indiquée avec forteresse indiquée à 8kms (si vous avez une voiture, vous pouvez prendre cette route qui vous amène jusqu’en bas de la montée). Soit route qui démarre à la place et qui file vers la rivière tout de suite. (si vous êtes à pied, idéalement, prendre une à l’aller, l’autre au retour)

Un conseil, utilisez l’application « maps.me » pour vous repérer, les 2 chemins y sont.

Les 2 se rejoignent près de la rivière, au niveau d’un petit pont en béton. (Environ 1h de marche depuis Madrigal)

Continuer encore 15 minutes en suivant les panneaux.

Là petit terrain plat avec indications.

Nous avons mis 1h15 pour la montée qui est costaude.

55 minutes pour la descente.

Nous avons eu la chance de tomber sur des français qui rentraient en voiture et nous ont ramené jusqu’à Yanque. Sinon, compter sur sa bonne étoile pour le retour J

 

Mirador de condor – Cruz del condor – mirador de Tapay.

Alors on voulait voir des condors.

Nous sommes allés au mirador de Tapay pour plusieurs raisons :

  • On voulait qqch de pas trop touristique. Or, Cruz del condor est archi touristique.
  • Un endroit où les guides ne jettent pas de nourriture pour attirer les condors. Nous n’en avons pas la certitude, mais c’est probable qu’ils font ça à cruz del condor
  • on n’avait pas payé le boleto turistico en allant a la forteresse de chimpa (une personne nous a demandé, mais elle n’en vendait pas…). A cruz del condor ils le demandent systématiquement.

Le problème, c’est qu’entre les forums (aucun n’explique la distinction tapay / mirador de tapay), le guide du routard et les conseils sur place (très mauvais), il y a de la confusion

Alors éclaircissons :

Le mirador de Tapay N’est PAS dans la ville de Tapay.

La ville de Tapay est à qqs kms de Cabanaconde, mais de l’autre côté de la vallée.

Le mirador de Tapay est situé qqs kms après le mirador Cruz del Condor. Tout bus pour Cabanaconde peut vous y déposer.

En fait, il s’appelle Mirador de Tapay parce qu’il permet une jolie vue sur la ville de Tapay.

Idem que précédemment, l’appli maps.me vous permettra facilement de vous y retrouver.

Pour y aller, il faut prendre le premier bus qui part vers Cabanaconde.

Se renseigner au terminal. Pour nous, c’était à 4h du matin…

Et autre tip : le bus était bliiiiindé car il venait d’Arequipa. Si vous voulez avoir une place assise, voire une place tout court, dans le bus, jouez là à la sud-américaine : surveillez l’arrivée du bus et jetez vous devant pour être le premier à monter.

Enfin commentaire sur le site en lui-même :

  • en effet pas du tout touristique, à peine 2 voitures s’y sont arrêtées entre 6h et 9h30 ( a cruz del condor, c’était le cirque des bus/voitures/vendeurs/touristes…)
  • sur notre expérience, nous avons vu 2 condors, un peu de loin. En passant au retour en bus, un énorme condor survolait cruz del condor. Peut-être était-il attiréé par une charogne laissée volontairement ? en tout cas il semble qu’il y ait plus de condor à cruz del condor
  • On voit Cruz del condor depuis le mirador de tapay. Mais pour autant, on ne voit pas vraiment les condors qui y volent, car plutôt en contrebas.
  • Si vous voulez un truc moins touristique que cruz del condor, mais plus proche de cruz ddel condor, une bonne alternative peut-être cruz de la cura (avant cruz del condor qd on va vers Cabanaconde)

 

Cusco :

Depuis Chivay, possibilité d’aller directement à Cusco avec 4M, mais très cher.

Résultat : on passe par Arequipa.

Puis ArequipaàCusco (30NS) (qui passe par Juliaca pour la plupart, essayer de prendre un direct si possible)

Terminal de Cusco-> plaza de armas : 7/8 NS

Logement : Nous avons dormi à l’ataw-kama hotel. 60 NS par hab double avec ptit dej. Bon hotel, bons conseils.

Restau : on n’a trouvé aucun restau particulièrement sympa. Mais le marché San Pedro est idéal pour manger pas cher et copieux. Surtout l’arroz mixto !!

Niveau bar, le cross keys est sympa dans le style pub irlandais.

 

Valle sagrada :

D’abord coletivo Cusco->Chincheros.

Sincèrement, chincheros vaut le coup : belle vue de terrasses incas.

Puis colectivo Chincheros-Maras (enfin pas exactement maras), et taxi collectif de la route jusqu’à Maras a proprement parlé.

Dejeuner almuerzo completo pour 5NS à l’intérieur du grand batiment de la place principal (a priori un mercado)

Puis site de Moray. 15NS le taxi pour y aller. Site assez incroyable quand on pense à l’ingénierie du lieu. Nous voulions faire le retour à pied mais on s’y est pris un peu tard et finalement, des gens nous ont proposé de nous ramener sur le chemin… moyennant 10NS.

Cette marche doit durer environ 1h30 pour 9kms, dans l’ensemble plutôt plat, même si vous devrez davantage monter dans le sens Maras->Moray. Idéalement faire le retour en marchant (plutôt en descente donc) en coupant à travers champs. (partir du site, prendre le virage à droite qui va sur une petite descente, qui donne sur un virage serré sur la gauche. Remonter. Et au moment ou vous tournez à droite, possibilité d’aller tout droit pour couper à travers champs jusqu’à Maras

Logement : Nous avons dormi chez l’habitant à Maras, chez Amilcar. Très sympa, et nous avons appris à jouer « el condor pasa » au charango J

De Maras, marche de 1h10 jusqu’au Salineras. De la place principale, prendre la route qui sort de Maras, puis au moment du virage à droite, aller tout droit dans la descente. Après les indications ne sont pas très claires, mais l’important est de vous retrouver, au bout de 1/2h en ligne droite à peu près, du côté gauche de la petite vallée qui se dessine en face.

Si vous voulez continuer jusqu’à la route qui mène à Urubamba/Ollantaytambo, il suffit de continuer le chemin des Salineras (demandez à l’entrée au besoin)

En bas vous traverserez un petit village, puis un pont, et vous y êtes !

 

Ollantaytambo :

Restau : dejeuner au hearts cafe, très bon !! (dans le guide du routard)

Sincèrement, on n’a pas trouvé top les ruines, mais y aller en milieu de journée, c’est se retrouver au milieu des nombreux cars de touristes…

 

Pisaq :

Suivre les indications des guides.

Restau : Côté bouffe, excellent Ulrike’s cafe !! le hamburger était délicieux, et les lasagnes végétariennes aussi. Et le lemon cheesecake est super bon. Sans dec, cette adresse, c’est un vrai coup de cœur J

 

Les sites près de Cusco (Sacsayhuaman, Qenko, Tambomacahay et Puka pukara)

Les 2 derniers ne méritent vraiment pas d’attention. Qenko est sympa sans plus.

Sacsayhuaman est bcp plus impressionnant. Et il y a même des roches en forme de toboggan pour mettre un peu de fun !

Mais le prix que ça coûte… pfff…. Et bien si vous ne pouvez pas y aller, et bien ce n’est pas grave.

En tout cas ne payez surtout pas 70NS pour ces 4 sites, ça ne les vaut pas.

Et astuce, vous pouvez aller sur sacsayhuaman sans contrôle de billet en montant depuis Cusco vers le Cristo blanco…

 

Puerto Maldonado :

On a beaucoup hésité à aller dans la selva devant les prix proposés, et le fait qu’il était annoncé bcp de pluie.

Au final, nous ne regrettons pas, et c’est même un de nos moments préférés au Pérou !!

Les détails pratiques :

A/R en bus depuis Cusco avec Cruz Del Sur. A peine plus cher que les aures compagnies, mais quelle qualité de service : TV individuelle avec films et tout !! pour 75NS l’aller, 80NS le retour.

Nous sommes passés par u guide trouvé sur couchsurfing : Jose Luis Sa,chez Salazar

Bcp moins cher que par les lodges.

Nous avons payé 600NS par personne pour 3 jours 2 nuits, tout compris (sauf extra boisson) depuis la prise en charge au terminal de Puerto Maldonado. 2 nuits dans un lodge au bord du lac Sandoval.

Excellent lodge, bouffe suuuuper bonne, gens adorables. Et surtout Jose Luis est un super guide.

On n’est pas dans un tour touristique, il prend le temps et connaît hyper bien tous les animaux et les plantes rencontrées !

On a vu : Des loutres, pleeeein de caimans, dont certains très grands et de trèèèès près, des tarentules, des singes, des écureuils, des fourmis géantes, un opposum, des agutis, des serpents et plein de chouettes oiseaux ! le cadre est top. Et comme on dort au bord du lac, on peut se concentrer sur les sites, aux bonnes heures et ne pas les survoler…

Bref un must. Et la météo fut changeante mais dans l’ensemble, très bien !

Restau / logement dans la ville de Pto Mald. : rien à signaler.

 

Bus Pto Maldonado-Cusco de nuit

Puis Cusco-Lima : 22 heures de bus… éreintant ! surtout que la 1e moitié, c’est de la montagne très haute altitude. Donc mal des transports + mal d’altitude = bcp de gens malades. Résultat, éviter d’avoir le siège à côté des toilettes (remarquez que ça peut être pratique si c’est vous qui êtes malade…)

A noter que nous sommes partis à 18h et arrivés à16h le lendemain, et qu’ils n’avaient prévu en repas que le diner et un ptit dej ultra light. Résultat, rien à manger de 8h du mat à 16h… et aucun arrêt prévu pour manger !

 

Lima :

Barranco

Logement : barranco backpacker in. Correct, mais cher, comme tout le coin !! Très bien situé au cœur du quartier

Quartier sympa avec bars et restaus cools.

Restau : La bodega verde est pas mal du tout, un peu chéro, clientèle un peu bobo, mais bons sandwichs et salades !

Il y a également le restau en forme de wagon, nourriture chère !

 

Miraflores

Logement : nous avons dormi chez l’habitant…

Restau : El Pan de la chola : trèèèèès très bon ! Du bon pain fais, des croissants à tomber (même à Paris, ils ne sont pas tjrs aussi bons…), des jus originaux, des bons sandwichs, un cadre très agréable, et un wifi qui marche… un coup de cœur J

Il y a également la panaderia San Antonio, à l’angle de merino y angosto. Très bon pour manger sur place et quantité d’excellente nourriture à emporter : de vrais bons fromages, de la super bonne charcuterie… un poil chérot, mais qu’est-ce que ça fait du bien de retrouver des bons produits !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *